Monthly Archives: janvier 2014

LA REFLEXOLOGIE, UN ADJUVANT NATUREL DANS LE TRAITEMENT DU CANCER

La Réflexologie comme adjuvant du traitement du cancer

La Réflexologie comme adjuvant du traitement du cancer

Mon blog aura 2 ans le mois prochain et je m’autorise seulement à écrire un article sur le cancer. Il faut dire que la littérature est riche sur ce sujet et que les approches sont multiples. On lit tout et n’importe quoi, on écrit tout et n’importe quoi. Par respect pour les personnes atteintes par la maladie et par honnêteté, je veux préciser avant tout que cet article ne fournira évidemment pas de solution miracle mais indiquera pourquoi la Réflexologie devrait être inscrite dans le parcours de soin de toute personne atteinte du cancer.

Le Dr Luc BODIN écrit que « le cancer est une  maladie qui atteint l’individu à tous les niveaux de son être » : le physique, bien entendu, mais aussi le psychique, l’énergétique et même le spirituel très souvent. C’est la raison pour laquelle il convient de l’attaquer sur tous les fronts.

Sur le plan physique, heureusement, dans notre pays, les traitements conventionnels sont mis en place rapidement : chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie etc. et sur le plan psychique, les services d’Oncologie proposent tous une prise en charge psychothérapique (on parle maintenant de psycho-oncologie), composée de consultations individuelles, en couple ou même familiales, de groupes de paroles pour le malade ou son entourage, de soins de support divers et variés tels que kinésithérapie, diététique, esthétique etc.

Pourtant, je reçois régulièrement des personnes atteintes du cancer qui sont démunies sur le plan moral, qui sont fatiguées, qui subissent les effets secondaires des traitements conventionnels comme une fatalité, qui ne supportent plus leur corps, qui se sentent (à tort ou à raison) incomprises par leur entourage. Ces personnes cherchent aussi parfois un sens à leur maladie et ne trouvent personne qui puisse les y aider. Non pas que le soutien psychologique proposé par les unités de soin ne soit pas efficace, loin de là, c’est juste que certaines personnes n’ont pas envie « d’aller parler » comme on dit, d’autres ne supportent plus le décor clinique, d’autres encore n’osent pas se plaindre à l’équipe médicale.

La Réflexologie est d’une efficacité rare dans l’accompagnement de toutes ces personnes.

1 – Sur le plan Physique, la Réflexologie remonte la vitalité et augmente l’élimination et la détoxification

Les études sur les effets bénéfiques de la Réflexologie sur la qualité de vie des patients atteints de cancer sont nombreuses, dont certaines consultables ici.

Ces études, comme le rapporte site passeportsante.net (voir ici) révèlent que beaucoup de patients perçoivent une amélioration de leur qualité de vie, une diminution de leurs symptômes émotionnels et physiques, une diminution de leur état d’anxiété, un sentiment de relaxation et une amélioration de leur état de santé général et de leur bien-être.

Cancer 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Quotidien du Médecin rapporte même une étude clinique donnant  certains résultats prometteurs chez des femmes atteintes d’un cancer du sein. Les chercheurs ont évalué l’effet de la réflexologie sur les effets indésirables de la chimiothérapie. Ils ont constaté une baisse statistiquement significative des nausées, des vomissements et de la fatigue chez les patientes ayant reçu des séances de réflexologie, comparativement à celles du groupe témoin. D’autre part, les résultats suggèrent que, comparativement au traitement usuel, la réflexologie et le massage apportent des améliorations significatives sur la qualité de vie après l’opération.

En bref, cela n’est plus à démontrer, et les personnes que je reçois régulièrement me le confirment, la Réflexologie améliore très significativement le quotidien des malades. Ils supportent mieux les traitements, dorment mieux, sont plus optimistes et positifs. Les traitements mieux supportés sont souvent plus efficaces, ils prennent moins d’antalgiques, en cas de chirurgie ils cicatrisent mieux. La communication avec l’entourage est plus sereine, une activité physique douce peut parfois être reprise. (Lire ici)

Sur le site de l’Hôpital TENON à la page Oncologie Médicale, en partenariat avec l’Université Pierre et Marie Curie, on trouve même une longue information sur la Réflexologie et ses effets bénéfiques en accompagnement de traitements du Cancer.

Il ne faut donc pas sous-estimer l’action de la Réflexologie, reconnue maintenant par le monde médical.

2 – Sur le plan moral, une écoute bienveillante, une parole libérée

Pendant la séance de Réflexologie, je le dis souvent, on verbalise beaucoup. Je me trouve régulièrement  en face de personnes qui parlent énormément  avant de confesser : « Je n’ai jamais dit çà à personne » ou « Je garde tout pour moi depuis toujours » ou encore, entendu récemment : « Mon entourage dit que je suis une tombe » (on devrait réfléchir aux mots qu’on emploie parfois).

Et cette verbalisation, mes amis psy (psychiatres, psychologues, psychothérapeute, psychanalystes) le savent bien, fait un bien fou. Les Réflexologues ne sont pas titulaires d’un DESS en Sciences Humaines et Psychologie, et encore moins Docteurs en Médecine, donc lorsque les confidences ou les attentes des personnes dépassent nos compétences, nous les orientons vers des professionnels, la pompe est amorcée. Et puis, dans un certain nombre de cas, le simple fait de parler suffit à rétablir l’équilibre émotionnel.

Parfois même, la séance de Réflexologie devient l’occasion avouée de se confier, pour des personnes qui étaient absolument réfractaires à toute démarche de cure par la parole.

3 – Décodage Biologique

Il faut être prudent avec cette notion pourtant très intéressante du décodage biologique tant elle a été employée de manière excessive et abusive par de nombreux thérapeutes peu scrupuleux. C’est parfois salvateur de comprendre ce qui a pu, dans notre vie passée, faire que l’on fragilise tel ou tel organe, que l’on entame son immunité de manière si importante, que l’on somatise à tel ou tel endroit.

Certaines personnes me disent que ça les rassure de comprendre que la maladie « ne leur est pas tombée dessus par hasard », que cela donne un sens à ce qui leur arrive. En revanche, cela ne dispense JAMAIS, au grand JAMAIS, de suivre ses traitements médicaux. Parce que même si l’on comprend comment le psychique a pu parfois abîmer le corps, dans tous les cas, le corps a besoin d’être réparé.

Et puis, pour certaines personnes, c’est le contraire. Elles ne sont pas prêtes à entendre que peut être la maladie a t’elle un sens, que peut être ont-elles fait le lit de cette maladie en vivant douloureusement un traumatisme passé. Elles vivraient cela comme une culpabilité : « c’est ma faute, je me suis rendue malade » et cette attitude leur serait délétère. Et dans ce cas, l’approche réflexologique reste basiquement organique. Et c’est très bien aussi. J’ai coutume de dire que l’important est d’arriver à la destination que l’on s’est fixée, peut importe que ce soit par l’autoroute en recherchant la vitesse ou par la route nationale en privilégiant le paysage.

C’est toute la compétence du(de la) Réflexologue de sentir, de déceler ce qui sera bénéfique pour la personne en répondant à ses attentes, et non en imposant un mode de fonctionnement.

4 – Un Cabinet « hors les murs »

Je le disais plus haut, certains patients n’en peuvent plus du cadre hospitalier. Ils le fréquentent pour leurs séances de chimio, puis pour la radiothérapie, puis pour rencontrer leur oncologue, puis encore pour des examens de contrôle, puis pour… L’overdose les guette. Et même s’ils sont reconnaissants aux équipes médicales de la prise en charge et des résultats atteints, ils apprécient de venir dans un cadre différent, non médicalisé, pour une heure de lâcher-prise.

Cancer 3

Nombreux sont les malades qui me disent en arrivant qu’ils aiment les odeurs d’huiles essentielles, la musique douce, le soleil qui filtre par la fenêtre, l’absence de blouse blanche. Ils peuvent pour un moment oublier la maladie s’ils le souhaitent mais ils savent aussi qu’ils peuvent en parler s’ils en ont envie. Un (une) Réflexologue sérieux sait ce qu’est une « chambre implantable », ce que veut dire « ambulatoire », « biopsie » ou « mastectomie ».

Dans le calme du Cabinet, on peut même terminer la séance par quelques minutes de relaxation ou de méditation guidée.

Evidemment, pour les personnes qui ne sont pas mobiles, la Réflexologie vient à elles…

5 – Conseils en Hygiène de Vie et Compléments Alimentaires

Comme l’organisme a fort à faire dans son combat contre la tumeur, il faut le soulager de tout travail de détoxication en évitant autant que faire se peut tous les polluants, le tabac, l’alcool, les drogues, l’alimentation toxique.

Il faut aussi lutter contre les émotions négatives, le manque de sommeil, la sédentarité.

Au cours d’une séance de Réflexologie, tout cela est abordé. On envisage des manières de se mettre dans les meilleures conditions pour  combattre la maladie. On peut avoir recours à des compléments alimentaires pour prolonger les effets bénéfiques de la Réflexologie entre 2 séances. Ainsi, on sait maintenant que la propolis renforce l’effet de la chimiothérapie, que les acides gras omégas 3 améliorent les effets de la radiothérapie mais aussi que la phytothérapie propose des remèdes naturels pour lutter contre les addictions, les insomnies, ou encore que les Fleurs de Bach sont très utiles pour résister à la peur. Evidemment, on conseillera toujours à la personne d’être en totale transparence avec son médecin afin que celui-ci confirme qu’il n’y a pas d’interaction avec les traitements conventionnels en cours.

Puis, on pourra conseiller des lectures, la pratique d’activités physiques douces, des musiques etc afin que le malade soit actif dans sa guérison. J’entends régulièrement des personnes me dire que depuis l’annonce de la maladie, elles ont énormément changé leur façon de voir les choses. Une dame me disait encore tout récemment : « je profite doublement de chaque moment, je m’émerveille pour tout, je m’aperçois qu’avant (le cancer, ndlr) j’avais oublié de vivre ».

Parce qu’elle est efficiente sur tous les plans de l’être, la Réflexologie a une place pleine et entière dans le traitement du Cancer. Pensez-y et faite-le savoir. Les annuaires de la Fédération Française de Réflexologie et de la Fédération Française des Praticiens en Réflexologie vous indiqueront des praticiens de confiance qui ont suivi la formation d’une école agréée, réussi un examen sanctionnant l’acquisition de leurs connaissances théoriques et pratiques, qui ont tous signé une Convention de Déontologie gage de leur sérieux. Vous pouvez également faire confiance à un(e) Réflexologue certifié(e) par l’Ecole d’Elisabeth BRETON récemment reconnue par l’Etat. Ne confiez jamais votre santé à un interlocuteur qui ne soit pas agréé par une de ces Fédérations ou par cette Ecole.

 

Vous avez trouvé cet article

View Results

Loading ... Loading ...

(Comme pour chaque article, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques ci-dessous et à jeter un oeil dans ma boutique où vous trouverez des idées de lectures et même un film cette fois-ci)

 

Boosté par WP-Avalanche