Découvrez l’extraordinaire Irène Frachon

Voici notre deuxième volet des articles consacrés aux personnalités remarquables dans le domaine de la santé.

J’ai choisi aujourd’hui de vous parler d’Irène FRACHON. Et si son nom vous dit quelque chose c’est tout à fait normal puisqu’elle a régulièrement fait la Une de l’actualité depuis juin 2010, date de la sortie de son ouvrage sur le Médiator.

Cette élégante femme blonde, médecin pneumologue au CHU de Brest, mère de 4 enfants, est partie en croisade contre les Laboratoires Servier quand elle s’est aperçue que nombre de ses patientes déclarant des valvulopathies, prenaient aussi du… Médiator. Comme elle est perspicace et obstinée, elle a mené enquête, croisé des milliers de prescriptions avec les pathologies, alerté  les autorités et réussi à obtenir après plusieurs années d’un combat acharné le retrait du coupe-faim mortel. Parce que ça n’a pas été simple évidemment, seule contre (presque) tous : à commencer par certains de ses collègues qui lui disaient qu’elle ne savait pas où elle mettait les pieds, mais aussi les autorités de santé, Servier, l’AFSSAPS et j’en passe. On a même finit par la surnommer Erin Brokovitch…

Mais c’était bien mal la connaître que de croire qu’elle allait se satisfaire du retrait du marché du Médiator parce que – elle argue que c’est peut être son éducation protestante qui la pousse à aller toujours au bout des choses – elle souhaitait que les victimes puissent se défendre, et pour cela il fallait que l’affaire éclate au grand jour.

C’est pour cette raison qu’elle a consigné toute l’histoire dans un livre « Médiator – Combien de morts » sorti 6 mois après le retrait du médicament.

Depuis, elle a du se défendre devant le tribunal, attaquée par Servier (qui trouvait que « Combien de morts » quand même, c’était un peu fort) et écumer les plateaux télé et les interviews journalistiques pour la promotion de son livre. Mais cette notoriété soudaine ne lui a pas tourné la tête. C’est une femme toute simple qui ne veut surtout pas qu’on lui dise que son attitude a été héroïque, qui sitôt la bataille terminée est retournée à sa vie brestoise auprès de ses patients et de sa famille.

Merci à vous Docteur !

 

Si cet article vous a plu, ou si vous souhaitez ajouter quelque chose, laissez votre commentaire ci-dessous. Merci… Et abonnez-vous aux flux RSS en cliquant sur l’icône orange en haut à droite de l’écran pour ne pas manquer le prochain article. A bientôt !

Facebook Comments

One comment on “Découvrez l’extraordinaire Irène Frachon

  1. Merci docteur d’avoir tenu informé l’opinion publique et par la même occasion d’avoir prévenu que des femmes continuent d’être traité par des médicaments dangereux produits par des firmes pharmaceutiques sans scrupules…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Boosté par WP-Avalanche